Odeo Flare Laser de détresse, Voile magazine

Armement de sécurité

Pas bête, ce laser, mais peut-il rivaliser avec une fusée ?

Odeo pour « omni-directional-electro-optical », Flare signifiant « éclat ». Plutôt bien vu, ce laser de détresse portable à cinq diodes. S’il remplace sans doute avantageusement les feux rouges à main, c’est moins évident pour les fusées parachutes. En tout cas, le laser Odeo Flare a une autonomie de cinq heures avec le jeu de trois piles AA au lithium qui est fourni (alors qu’une fusée parachute brûle 30 ou 40 secondes et un feu rouge à main 60 secondes), et sa manipulation est sans danger. On peut éventuellement utiliser des piles alcalines à la place des piles lithium (au prix d’une réduction de la puissance et de l’autonomie). Le tube est très léger (225 g avec les piles), flottant et bien sur étanche. Le fabricant a demandé une homologation SOLAS qui permettrait d’embarquer ce matériel à la place des feux rouges à main et aussi à la place des fusées parachute. A voir … La portée théorique atteint certes 3 milles nautiques sur tout l’horizon (le faisceau tourne dans le plan horizontal à plus de 200 tr/min) et 400 mètres vers le haut, mais elle ne peut pas être comparable à celle d’une fusée parachute qui monte à une altitude de 300 m; c’est ce que nos confrères britanniques de Yachting Monthly ont vérifié images à l’appui (une vidéo est en ligne sur YouTube). En attendant, ce laser est un très bon équipement complémentaire.

Prix : 209 € (tarif Uship).

Odeo Flare dans Voile Magazine HORS-SERIE – N°35H – Mai – Juin 2013

 

Vaïma

Vaïma SARL est le distributeur Odeo Flare pour la France, les Antilles françaises, les îles du Pacifique et de l'océan Indien